Alors alors, me voilà de retour dans mon bled après avoir passé 4 jours sur bordeaux.
On commence ambiance stressé à 5h du mat à l’aéroport de Marignane, moi pas du tout tendue mais Johan a passé un moment plutôt stressant je pense... Et je vous  dis pourquoi tout de suite... Il me rejoins donc à 5h30 devant la porte, à l'endroit ou l'on se fais scanner, donc sans veste, ceinture, clé, tel etc... 

Et me voilà passé. Au tour de Johan, le douanier lui demande si il peu ouvrir sa veste car elle semble contenir un objet chelou. "Oui bien sur" dit Johan. 

Et là... Le douanier sort un bazooka de 3 mètres de long de la veste de Johan. Un truc de fou vue la tête du flic, c'est du jamais vue. Et Johan répond tranquillement, "bein c'est dimanche je suis allé à la chasse et aux champignons, j'ai oublié que je l'avais dans la poche". 

Ah bein oui, normal de se promener dans un aéroport avec une kalachnikov dans la veste. Du coup, appelage des flics, laissage des coordonnées, abandonnage de l'arme de guerre à la frontière entre Marseille et Bordeaux (la ville ou il pleut pendant 4 jours, mais quand tu pars il y fait beau). Et on passe à la suite... 

La valise de Johan  Bon, bien sur le douanier demande si il peu l'ouvrir car il semble qu'il y ais un problème... Bon là, le mec il avais pris un fût de bière dans sa valise. Bein oui normal ! Alors du coup, vazzzy que je le vois courir aller de l'autre coté de l'aéroport avec sa valise pour l'enregistrer en soute, mais manque de bol, il a laissé son porte feuille la devant moi avec son ordi. Du coup je l'appelle pour qu'il vienne chercher sa carte d'identité. Mais bon, son tel aussi étais là. 
Et impossible de partir à sa rescousse, j'avais ma valise, mon pc, le sien, sa veste... Alors j'ai attendue qu'il revienne. Et quand il est revenu, il s'est fait bloquer par le videur avant le passage au scanner. Bah oui, il me faut une carte d'identité pour vous laisser passer... Bon du coup il a réussie à passer, récupérer sa CI, repartir, revenir et voilà, on court jusqu’à l'avion, on y rentre, et hop on décolle. JUST !

La journée bien commencée, on en a rie et j'en rie encore... Bien sur ce n'était pas un bazooka vous vous en doutais, j'ai un peu exagéré. Mais un couteau...

Arrivée à l'aéroport, café, on se fait récupérer par n0ska qui nous emmène chez lui. Café, papotage, arrivée de Charles, champagne, arrivée de ZOe (je trouverai) et DJ2speed, vodka, arrivée de altertix, re champagne, jenova nous rejoint, départ au resto pour 20h30 avec la tête qui tourne.

Super restau multi ambiances, serveuses hyper disponibles et souriantes, à faire si vous ne connaissez pas. Champagne offert par Stephane pour son anniv pour l'apéro, puis bonne bouffe entrecoupée de sorties pour fumer des clopes et discuter.

Ensuite direction l'ice room (ice cube selon altertix), ambiance très classe, tout est blanc du sol au plafond. On se met dans la carré VIP avec comme cela à été dis, des bouteilles offertes par les sponsors et ZOe qui c'est lâché lui aussi. 
Bon du coup tu imagines bien l'ambiance, on est tous un peu chaud, on discute et surtout on plaisante et on ris. Ensuite viens la photo de groupe que vous avez vue plus haut, puis la poussière de pluie qui nous a fait énormément rire. Et vazy qu'on cherche un taxi sous la pluie pour aller dans la boîte et rejoindre les zombies de Walking dead. Voilà, à cette heure là, je n'ai plus trop de souvenir ou je marche droit et ou je m'exprime autrement qu'en rigolant. 

Donc du coup je me suis bien amusé et je n'était pas le seul, mais pas autant que ce qui se passera par la suite. Le plus grand moment de cascade de ma vie. Rémy Julienne à coté c'est un coiffeur. La fabuleuse chute de Jenova l'homme qui tombe à pic. 

Alors pour tout vous dire, nous étions dans la voiture quand jenova appela et nous dis: attendez attendez moi, il faut me ramener... J'ariiiive !!!

Il est donc arrivé en courant, mais on ne l'a pas vue courir. En fait on a entendue un grand boum, un fraca énorme à coté de la voiture, puis nous nous somme retournés car Johan nous a dis que jenova étais là, mais rien en vue à auteur de nos yeux. En fait il étais étalé comme une merde par terre sur le ventre, et quand on a vus ça, bien sur, on a rie comme des malades pendant trente secondes avant de se dire "il faudrait pas le ramasser en fait ?"

On est vraiment des salauds, mais ça, on s'en est rendu compte le lendemain. D'ailleurs je m'en excuse auprès de toi Jenova car tu as due autant souffrir que ce qu'on a ris. 

Alors attend c'est pas fini. 

Une fois relevé (il s'est relevé tout seul finalement). Au moment de fermer la portière, bon, en général moi quand je rentre dans une voiture je met mes jambes dedans.. et bien pas lui, en tout cas il en a laissé une dehors et il a fermé la porte. Une fois, BAAAM, 2 fois, BAAAM, BAAAAM !  Bien sur pour fermer une porte quand une jambe y est coincé c'est plus dur et c'est douloureux... On a donc du lui dire d'essayer en rentrant sa jambe, et là, la prote se fermât... Résultat : une quadruple fracture de l'entorse du coude de la cheville ! (putain j'en ai encore les larmes aux yeux de rire en écrivant tout ça).

Voilà, après déposage de Jenova l'homme qui essayais de voler par dessus les trottoirs de Bordeaux, nous voilà rentrés. Mangeage d'un plat de pattes préparé par Coubie (elle se reconnaîtra) , un dernier verre de .... je sais plus de quoi, mais ça pique et ça fait mal au crâne... Puis dormissage.

Voilà, je retiens que j'ai passé de bons moments avec la plupart d'entre vous, que je n'ai jamais l'occasion de discuter 5mn avec Antho et que je le regrette, que les copains du biz sont de sacrés fêtards et que les sponsors sont capables de faire la fête sans être en mode "commerciaux".

Une spéciale dédicace à n0ska qui m'a accueillie chaleureusement chez lui et qui a organisé cette rencontre, ce mec là il est au top !